Suspension de la Guerre commerciale entre les Etats –Unis et la Chine

Suspension de la Guerre commerciale entre les Etats –Unis et la Chine

Les Etats-Unis et la Chine ont annoncé la suspension de ce qui était parti pour être la plus grande guerre commerciale de leur histoire.

En effet, la première puissance économique du monde, les Etats-Unis d’Amérique et sa rivale historique, la Chine qui fait actuellement office de deuxième mondiale, se sont toujours livrés une guerre commerciale sans merci. Des actes posés par l’un et l’autre jonchant leur itinéraire historique témoignent d’une complexité diplomatique à nulle autre pareille avec une cohabitation en affaires des plus difficiles. Washington a toujours voulu maintenir le cap sur le plan mondial tandis que Pékin nourrit le vœu secret de lui ravir la vedette. Cette tension commerciale a failli tourner au vinaigre tout récemment avec la publication à quelques heures d’intervalles de communiqués conjoints avec une liste de produits importés de Chine et des Etats-Unis susceptibles d’être visés par des droits de douanes pouvant côtoyer les cinquante milliards de dollars. Il s’agit essentiellement de produits de première nécessité comme le soja, l’aéronautique et l’automobile pour Pékin ; l’acier et l’aluminium pour Washington.

Drapeaux des USA et de la Chine

‘’ La guerre commerciale n’aura pas lieu, en tout cas, pas pour le moment’’

Mais ce climat de tension commerciale permanente entre les deux  puissances a connu un tournant historique depuis le Samedi 19 Mai dernier avec la mise en parenthèse apparente d’une guerre qui n’a fait que trop durer. En effet les deux puissances ont décidé  de surseoir à leur volonté conjointe de compliquer les relations commerciales entre elles. ‘’Les deux parties sont parvenues à un consensus. Elles ne s’engageront pas dans une guerre commerciale et elles n’augmenteront pas les droits de douane respectifs’’ a fait savoir M. Liu, Vice Premier Ministre Chinois qui a dirigé à Washington une délégation chinoise chargée des négociations avec le Secrétaire Américain au Trésor, Steven Mnuchin. Ainsi les deux nations se sont engagées à renforcer  leur coopération dans les domaines de l’énergie, des produits agricoles, des soins médicaux, des produits de haute technologie et des finances.

‘’Les négociations ont porté leur fruit’’

En effet, c’est à la faveur d’une rencontre de travail et de négociations entre les parties américaine et chinoise qui a duré deux jours aux Etats-Unis qu’un tel consensus est intervenu. Après cette rencontre les deux parties ont publié chacune un communiqué qui renseigne sur les nouveaux termes des accords qui lient désormais les deux puissances rivales.

Le vice-premier ministre chinois a parlé d’un accord de nécessité tout en invitant les citoyens à la patience et à la retenue. Ainsi pour lui : ‘’Il faut en même temps tenir compte du fait que briser la glace ne peut se faire en un jour, que résoudre les problèmes structurels sur les relations économiques et commerciales entre les deux pays prendra du temps. Si les Etats-Unis  et la Chine doivent faire face à de nouvelles difficultés dans le futur nous devons les regarder calmement, maintenir le dialogue et les traiter correctement.’’

‘’Le Cac 40 s’en sort aguerri’’

Une telle décision fait les affaires des entreprises de l’Union Européenne dont les marchés ont  connu une hausse à la suite de ladite décision. La Bourse de Paris, qui fait référence au marché officiel des actions d’entreprises en France, n’est pas restée en marge en ce qui concerne les impacts positifs d’une telle suspension. Ainsi le Cac 40, indice de référence pour les investisseurs français, en a fortement profité. Il a fait un nouveau pic annuel en connaissant une hausse de 0,41% à 5.637,57 points, après un plus haut de séance de 5.657,44. Mais ce pic annuel n’est pas intervenu seulement grâce à l’assouplissement des relations entre Washington et Pékin. La Bourse de paris a également profité de la nouvelle baisse de l’Euro à un plus bas de 1,1718 dollars, soit une baisse de plus de 4%. Cette chute de l’Euro n’a pas manqué de susciter des vagues de fusion-acquisitions de maintes entreprises non moins importantes.

Laisser un commentaire